Retour (tardif ?) sur l’Azure Tour (Paris)

Par défaut

Le 7 décembre 2015, oui, oui, je ne suis pas très en avance pour publier cet article :D, donc, le 7 décembre 2015, se tenait à Paris aux Docks de Paris (Saint-Denis) la conférence Microsoft Azure Tour. Après avoir fait étapes dans des villes telles que Philadelphie ou Tokyo, les intervenants nous ont concoctés un programme autour des nouveautés proposées aux développeurs et aux IT sur la plateforme Azure.

Le lieu sélectionné pour accueillir cet événement m’a rappelé beaucoup de souvenir, et je pense que les anciens, ou tout du moins ceux qui ont connu les Microsoft DevDays se souviendront comme moi : les Docks de Paris étaient un lieu à taille humaine où nous avons eu l’occasion de nous réunir à maintes reprises.

Petit rappel sur Windows Azure

Microsoft Azure n’est pas uniquement une plateforme de stockage grand public (Onedrive) ou une plateforme de développement multi-technologie (.net, php, java, javascript, node.js…). Microsoft Azure est avant tout un écosystème complet offrant un modèle IaaS (Infrastructure as a Service), un modèle Paas (Platform as a Service) et aussi un modèle Saas (System as a Service).

Demandez le programme !

Après une plénière s’articulant autour de l’expérience de leader techniques internationaux sur la disruption digitale et ses avantages, la journée de conférence s’est articulée autour des thèmes suivants :

  • Construire et déployer des applications avec Microsoft Azure ;
  • Étendez votre Datacenter dans le cloud ;
  • Construire des applications open-source scalables ;
  • Démystifications du stockage et traitement des données dans le cloud ;
  • Déployer et exécuter n’importe quelle machine virtuelle dans le cloud ;
  • Construire rapidement des backends web et mobile dans le cloud
  • Créer rapidement des applications business intranet en utilisant le cloud ;
  • De Dev/Test à DevOps : le parcours du DevOps dans le cloud ;
  • Modernisé votre expérience de management IT ;
  • Gérer et sécuriser les identités dans le cloud et le monde mobile ;
  • Adoptez une approche moderne des données dans vos applications ;

En parallèle, il était possible d’assister à un Hands-On Lab :

  • IoT : Développement d’une station météo

Ainsi qu’à des sessions « Immersion » se déroulant sur la journée entière :

  • Immersion dans Microsoft Azure pour les développeurs ;
  • Transformation du Datacenter ;

N’ayant pu assister à toutes les sessions, puisque plusieurs étaient en parallèles, je dois dire que j’ai les 3 auxquelles j’ai pu assisté étaient vraiment très intéressantes.

Construire et déployer des applications avec Microsoft Azure

Présentée par Matt Nunn, cette session s’adressait à un public composé de développeurs et de DevOps. Matt y faisait le compte des outils dans Microsoft Azure permettant de bonnes interactions entre ces 2 populations.

Pour ceux qui ne connaissent pas la définition du DevOps, en voici la définition :

WP_20151207_11_10_43_Pro

Qu’est-ce qu’on DevOps ?

Microsoft nous présentait aussi SA vision du DevOps :

Matt nous a aussi présenté la boite à outils disponible dans Azure, on peut y voir clairement qu’elle est composée des outils connus et reconnus. Il y a de quoi contenter tout le monde : linux, windows, android, mongo DB, Oracle, SQL Server, .net, Java, php, node.js…

WP_20151207_11_21_50_Pro

Faîtes votre choix !

C’était aussi l’occasion de présenter la solution toute intégrée de Microsoft : Azure Service Fabric

 

Azure Service Fabric permet de construire et de déployer facilement et rapidement des applications élastiques et résiliantes : comprenez par là que Service Fabric va gérer automatiquement la charge et la réplication de votre application pour éviter les baisses de performances et l’indisponibilité.

Matt a aussi insisté sur le fait qu’Azure est un cloud Open Source

 

 

WP_20151207_11_22_07_Pro

Liste de grands comptes faisant de l’Open Source sur Azure

https://channel9.msdn.com/Shows/The-DEVintersection-Countdown-Show/Developing-for-the-Cloud-with-Matt-Nunn/player

Déployer et exécuter n’importe quelle machine virtuelle dans le cloud

Mahesh Thiagarajan dans cette session nous a présenté les outils permettant de faire tourner n’importe quelle machine virtuelle dans Azure, Linux est semble-t-il un bon compromis entre le coût, la robustesse et l’élasticité.

Rappelons tout de même que 60% des applications du Marketplace sont basées sur Linux.

WP_20151207_11_39_38_Pro

Microsoft Azure est plus ouvert et plus flexible, on voit bien ici la volonté de Microsoft de s’ouvrir.

WP_20151207_12_55_09_ProEnfin, Azure est l’endroit idéale pour héberger vos VM grâce à docker.

IoT : Développement d’une station météo

Histoire de passer un bon moment, j’ai passé une partie de l’après-midi à m’amuser avec un Arduino (gracieusement offert par Microsoft :)) afin de développement une station météo développée en node.js et qui envoie ses données automatiquement dans Azure afin de les analyser et surtout d’en faire un reporting avec PowerBI. Malheureusement, mon abonnement Azure ne me permet pas d’utiliser PowerBI, dommage 😦

 

Conclusion

J’ai passé une excellente journée à (re)découvrir la plateforme Azure avec des speakers qui aiment ce qu’ils font.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s